Né à Paris, Dominique Sourisse a étudié à l’université de Paris-Sorbonne et au Conservatoire national supérieur de musique de Paris où il a obtenu six prix, dont le Premier prix de direction d’orchestre. Titulaire du certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’École nationale de musique, il est enseignant dans les conservatoires des villes de Paris, de Strasbourg et de Nogent-sur-Marne. Il est également directeur musical d’un stage de musique sacrée qui se tient chaque été depuis plus de vingt ans.

Comme chef de chœur et d’orchestre, il s’est d’abord spécialisé dans l’oratorio. Avec l’ensemble Chorus 14 ou le chœur Arthur Honegger, il a ainsi dirigé les grandes œuvres du répertoire, telles que la Passion selon Saint-Jean de Bach, Le Messie de Haendel, Les Saisons de Haydn, la Messe en Ut de Beethoven, Élias de Mendelssohn, L’Enfance du Christ de Berlioz, la Missa Choralis de Liszt, le Requiem de Brahms, La Messa di Gloria de Puccini, Le Roi David d’Honegger, le Requiem de Duruflé, le Stabat Mater de Poulenc ou le War Requiem de Britten.

Sa double compétence vocale et orchestrale et son goût pour le théâtre le conduisent à développer son activité lyrique. Il a ainsi monté pour différentes structures The Fairy Queen, Didon et Énée, Bastien et Bastienne, L’Enlèvement au Sérail, Don Giovanni, La Flûte Enchantée, L’Élixir d’Amour, Don Pasquale, La Damnation de Faust, Macbeth, La Traviata, Faust, Orphée aux Enfers, La Belle Hélène, Les Pêcheurs de perles, Carmen, Samson et Dalila, Paillasse, Pelléas et Mélisande. Il a fondé OpEra 12 avec lequel il souhaite favoriser la diffusion de l’art lyrique en tant qu’art populaire.

En juin 2011, il est finaliste du 4e concours international de direction d’opéra « Blue Danube ».